Traitement anti-âge au laser

Anti-âge du visage, des mains et du décolleté

Plusieurs appareils nous permettent une lutte efficace contre les imperfections dues à l’âge et au photovieillissement :

Les taches brunes tout au moins celles qui ne sont pas en relief (qui sont alors des verrues séborrhéiques ou des kératoses solaires précancéreuses, et ne font dès lors pas partie des missions de notre centre), font l’objet de séances par lumière pulsée en 560 nm.

Deux à trois séances suffisent en général à obtenir un blanchiment des taches ainsi qu’une réjuvénation qui concerne même la réduction de diamètre des veines dorsales de la main, ou bien la disparition de la couleur citréine de la peau vieillissante.

Par ailleurs les taches plus profondes, éventuellement rebelles à cette technique IPL plus douce, sont enlevées au laser KTP déclenché (qui laisse quelques croûtes & rougeurs pendant 8 à 12 jours).

Pour les taches du corps (visage et membres trop exposés au soleil), le laser Alexandrite sur un mode de pulse utra-court (0,5 ms) est extrêmement pratique pour traiter rapidement celles-ci sans pénibilité aucune, et dans le minimum de temps.

Les micro-rides et ridules des joues, de la lèvre supérieure, et des contours des yeux sont très améliorées par des séances de laser fractionné ablatif pour revitaliser l’épiderme profond et le derme superficiel, notamment par une « re-collagénisation » de ce dernier : c’est ce qui est convenu d’appeler la technique de RELISSAGE des rides.

Le CLDR offre depuis son origine en 2008 à ses client(e)s les deux façons modernes de relisser la peau par laser :

•    Le laser Fractionné ablatif CO2 dont l’action tensive est plus superficielle mais beaucoup plus nette en moins de séances (seulement de deux à trois), au prix d’une période post-opératoire un peu plus pénible (croûtes dont la persistance est maintenant réduite à 3 à 4 jours du fait de l’association de LED en post-opératoire).

•    Le laser fractionné non ablatif (Erbium-Glass) dont les multiples perforations très petites de la peau ne laissent que très peu de suites post-opératoires (rougeurs passagères) mais ont une action plus profonde quoique nécessitant plus de séances (4 environ).

Les résultats sont exceptionnels au niveau des rides du « plissé-soleil », et obtenus en quatre séances environ, dépourvues de suite adverse  notable.

Idéalement, pour un traitement rajeunissant très spectaculaire et sans les suites lourdes des peelings profonds, une alternance de séances de laser fractionnés est conseillée :

•    Deux séances de fractionné ablatif sont conseillées pour les patientes les plus volontaires. Pour les plus timides, on fera trois à 4 séances de non ablatif dès la première année.

•    Par la suite on fera 1 ou 2 séances par an les années suivantes, avec deux séances par an d’IPL (lumière pulsée), sont conseillés.

Les résultats de ces traitements « fractionnés » + IPL sont parfaits, avec : remise en tension de la peau qui par ailleurs devient lumineuse tout en étant débarrassée de ses taches, perdant ainsi cet aspect jaunâtre et taché qui est la conséquence du vieillissement post-ménopausique, également accentué par le soleil.

Les petits vaisseaux sont aussi enlevés par cette technique.

A noter que la plupart de ces traitements sont associés en post-acte à de la lumière LED rouge & proche-infra-rouge qui non seulement réduit la longueur des suites (laser CO2 : passe de 7/8 jours à seulement 3 jours par exemple), mais aide aussi à la modulation/ stimulation lors de la réparation tissulaire.

Les plus gros plis (d’expression) : sillons naso-géniens & infra commissuraux, seront par ailleurs traités par des injections de produits de comblement type acide hyaluronique réticulé ou bien par des injections de gels à base d’acide hyaluronique (Restylane, Emervel, Perfectha, Princess, ou Juvederm).

Une technique d’introduction plus récente en Europe, du fait de l’agrément tardif de ces produits par les autorités, est la "restructuration du visage par les fils tenseurs".

Il s’agit maintenant de produits très sûrs (CE médical ou FDA approved, voire titulaires des deux certificats) : Silhouette –soft® ou Croma qui ne durent pas dans la peau mais la remettent en place et en  tension durablement (un à deux ans minimum).

La combinaison d’une remise en tension par fils et la re-pulpation sous cutanée par gels d’acide hyaluronique est actuellement la clé du rajeunissement profond lors de l’apparition du vieillissement facial. Associé au lasers fractionnés et à l’IPL pour la partie superficielle de la peau, ces techniques permettent de repousser encore plus loin les limites où l’accumulation des années aura visiblement fait son œuvre.

Pour le front (rides du lion ) et les « pattes d’oie », qui sont des plis d’expression, ces disgrâces sont idéalement traitées par la toxine botulique.

Les praticiens du CLDR proposent évidemment tous ces traitements anti-âge qui sont maintenant devenus des soins de routine entre leurs mains.

Le relâchement du décolleté et du cou, tout comme celui des bras, est amélioré par l'emploi des lasers fractionnés, des fils tenseurs, tout comme l'exposition aux panneaux de LED.

En cas de taches (cas du décolleté), l’apport de l’IPL est plus qu’indispensable, tandis que les altérations vasculaires (érythrose du cou) sera magnifiquement traitées par deux séances de laser à colorant pulsé.

Le vieillissement du dos des mains (taches, atrophie cutanée, aspect excessivement visible des veines) est très spectaculairement combattu par deux séances d’IPL à 3 semaines d’intervalle : le résultat après la chute de très fines croûtes, (un peu comme des poussières et qui partent encore plus vite avec un gommage), consiste en une peau  nettement plus claire, sans taches, avec une meilleure tension superficielle, rappelant la peau d’une jeune fille dont l’imprégnation oestrogénique (hormones femelles) est optimale.

Idéalement une combinaison d’IPL (très éclaircissante) au laser fractionné (qui « repulpe ») fait merveille sur les mains, sans faire courir aucun risque inutile à la (le) patient(e).

Ces dernières bénéficieront également d’injections de gels d’acide hyaluronique, qui, comme au niveau du visage, procureront un aspect plus rempli, et donc plus jeune.

Bilan photographique Visia "Canfield" R

Le CLDR offre la possibilité de bilan photographique avant et après traitement par le système d’analyse complète VISIA ® CANFIELD

Cette unité de photographie du visage brevetée par le concepteur de logiciels américains « CANFIELD » permet, par des photographies en cabine photographique spéciale,  d’évaluer le vieillissement cutané de votre visage par rapport à votre groupe ethnique, et à votre âge.

Les algorithmes brevetés de cet équipement permettent :

•    Une quantification des anomalies constatées de séance en séance (idéalement on procède à une prise de vue avant tout traitement, puis environ un mois à six semaines après le dernier traitement – bien que pour les traitements IPL & Laser Fractionné, la période d’amélioration se poursuive jusqu’à un an après la dernière séance)

•    Une évaluation de votre état cutané par rapport à votre couleur de peau (groupe ethnique), ainsi qu’à des personnes d’âge comparable.

Cette évaluation porte sur des images séparées qui contrôlent :

-    Les taches UV.

-    Des taches brunes.

-    Les rides

-    Les vaisseaux (couperose).

-    La texture de votre peau.

-    Le nombre et la dilatation de vos pores cutanés.

-    La concentration en porphyrines qui révèle l’état d’entretien de vote peau, ainsi que votre état d’imprégnation hormonale (en relation avec la fonction sébacée).

Ce bilan préalable permet, après une cure de rajeunissement par laser fractionné et/ou IPL, d’évaluer la plus scientifique possible, les améliorations procurées par ces traitements effectués avec ces lasers dermatologiques.

Ces  photographies vous seront fournies sur une impression personnalisée après chaque examen, qui inscrit également vos  résultats par rapport à un courbe de « normalité » de votre groupe d’âge (courbe « centile »)...

Ils constituent pour vous une validation scientifique des progrès effectués par votre peau lors de votre cure de rajeunissement laser.

LED

Une alternative plus légère aux lasers fractionnés est maintenant reconnue scientifiquement : il s’agit de séances où le visage est exposé à des panneaux rayonnants de diodes lumineuses rouge et jaune (LED 830 nm et  633nm ), et ceci après une séance préalable de micro abrasion de l’épiderme. Ces séances, sont absolument indolores, et sans aucun danger (aucun risque de brûlure ni de croûte, pas de séquelle post opératoire). Elles permettent le traitement de l’héliodermie (vieillissement dû au soleil) et des vergetures.

Leur résultat est une induction de retension cutanée en douceur grâce à l’induction d’une néo-collagénèse dermique sans atteinte épidermique. Parallèlement, les LED permettent une réduction de la pigmentation épidermique et dermique et des télangiectasies dermiques ainsi qu’une amélioration de la texture cutanée.

Le rajeunissement du visage (réjuvénation) par LED (Light Emiting Diodes)

Il s’agit d’une méthode récente, absolument sans effets secondaires, qui vient, seule, ou en combinaison avec d’autres méthodes maintenant plus classiques (IPL ou bien lasers), améliorer de façon significative les disgrâces dues à l’âge, tels que :

- Teint jaune et taché

- Ridules (en particulier péri-orbitaires).

Des panneaux équipés de nombreuses LED de couleur rouge ou jaune, ou les deux en association, sont dirigés vers le visage grâce à leurs bras articulés. Ils émettent donc vers le visage une à deux longueur d’onde (590 à 633 pour le jaune, et 830 pour le rouge). Cette irradiation, qui dure une quinzaine de minutes n’est absolument pas douloureuse, et permet à elle seule, en quelques séances, d’obtenir une amélioration des petits défauts de l’âge. Pour plus d’efficacité, on associe la LED-thérapie à l’IPL ou aux lasers fractionnés surtout.